Blog de JP Gouigoux

14/09/2013

Astuce de jeunes pour payer moins cher sur internet

Filed under: Uncategorized — jpgouigoux @ 2:42

Les jeunes n’en finissent pas de m’étonner. Je ne suis pas un fan du concept de “génération Y”, mais il faut bien reconnaître que les digital natives ont assimilé en profondeur les méandres du web commercial. Dernier apprentissage en date pour moi : le concept “faire sa pétasse” (vous me passerez l’expression, que je vous ressors parce que je trouve qu’elle est emblématique du dédain amusé que ses utilisateurs initiaux ont des pratiques commerciales des sites en ligne).

Vous avez certainement entendu parler de cette histoire de site en ligne qui suivent votre adresse IP et ajustent les tarifs des avions en fonction du nombre de fois où vous avez regardé un billet. Typiquement, si vous allez voir une fois, c’est le tarif de base, voire un tarif pour favoriser l’achat d’impulsion. Mais si vous revenez quelques jours plus tard (typiquement, parce que vous avez fait votre budget, et que vous vous êtes décidés), c’est un peu plus cher. Si vous attendez encore, c’est encore plus cher, de façon à bien vous faire comprendre qu’il faut acheter, là, maintenant, zut ! Et il faut attendre beaucoup plus longtemps pour que, de guerre lasse, le tarif redescende à son prix normal, sur le mode “de toute façon, c’est un radin, il n’achètera pas sinon…”

Evidemment, les jeunes savent déjà contourner toutes ces manigances, et achètent leur billet au bureau à midi, alors qu’ils ont traîné pendant des mois à comparer les mouvements de prix depuis leur adresse IP perso.

Mais ils vont aussi beaucoup plus loin, et j’en viens à leur concept de “pétasse du web”…

“Faire sa pétasse” consiste à retourner l’arme du déclencheur d’achat dans l’autre sens : faire mijoter le vendeur dans une vente presque réalisée, mais finalement annulée à la dernière minute. La recette ? Très simple : vous allez sur un site commercial, vous faites des emplettes, et au moment de payer votre panier… bof, non… finalement, trop cher… ou plus envie… ou je le voulais en rose… etc. Vous raccrochez. Ou encore mieux, à ce qu’il paraît, vous laissez votre panier expirer.

Et là, comme par miracle, dès le lendemain, un mail ! Avec 15% de réduction immédiate, ou bien une offre commerciale très intéressante qui n’était pas accessible depuis le site !

J’ai tenté pour vous l’expérience, et ça marche… du tonnerre.

Exemple n°1 : un site pour commander des tirages de photo en ligne. J’abandonne mon panier rempli. Le lendemain, ce mail :

image

Soit un bon 30% de remise.

Exemple n°2, le même jour : un site avec des tutoriels pour faire de la 3D. Je remplis mon panier, et je m’arrête juste avant le paiement. Le lendemain, encore une fois, message pour moi tout seul :

image

Encore une leçon de la part des jeunes !

Perso, je ne vais plus acheter sur le web comme je le faisais avant…

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :