Blog de JP Gouigoux

01/03/2010

Assemblage du châssis de la roulotte

Filed under: Roulotte — jpgouigoux @ 7:47

Une fois toutes les découpes réalisées, on assemble le châssis de la roulotte en imbriquant les bastaings les uns dans les autres. Attention à bien tracer les encoches en situation, sinon on risque d’avoir un jeu ne permettant pas l’assemblage. Sur de la section 75 x 220, ça ne pardonne pas…

DSC_0204

La quatrième pane a eu un souci lors de l’assemblage : comme on est tombé sur une veine de bois, le morceau a cassé. Heureusement, cette partie-là n’est pas du tout structurelle, donc elle sera recollée à la colle blanche. En plus, une fois que le clin sera posé, on ne la verra même plus.

En plus, il reste suffisamment de matière pour contenir le peu d’effort qu’il y aura en transversal :

DSC_0205

Le châssis est assemblé à l’envers pour des raisons de facilité d’assemblage. Du coup, pour l’instant, les bastaings sont vers le bas des encoignures et les panes vers le haut, de façon que, une fois le tout retourné, ce soit bien les panes qui soient vers le bas, puisque ce sont elles qui recevront les supports pour les roues.

L’étape suivante consiste à creuser suffisamment pour que la tête de mandrin de la perceuse passe, de façon que les tire-fonds, qui ne font pas beaucoup plus que les 11 centimètres de distance à parcourir, mordent tout de même bien dans le bois. Evidemment, l’idéal aurait été d’avoir un forêt très fin et long, mais je n’en ai pas et je ne suis même pas sûr que ça se trouve…

Du coup, je fais un avant trou de repère à la perceuse, puis j’utilise la défonceuse pour fraiser le tour, et enfin, un dernier trou en descendant le mandrin dedans, et ça passe. Pour les tire-fond, un bon coup de marteau au début et un petit coup de temps en temps sur la fin du vissage pour être sûr que le bois ne s’écarte pas. On finit à la clé douze pans, et voilà, le châssis est assemblé. La dernière photo est bizarre, parce que ça s’est fini la nuit, et que le flash s’est déclenché du coup 🙂

DSC_0206

Etape suivante, le plus tôt possible pour que les trous ne restent pas trop sous la pluie : monter les supports de roues, et trouver quelques volontaires pour basculer ensuite le châssis du bon côté. Je me suis demandé longtemps si ça valait le coup de faire l’assemblage à l’endroit pour éviter une manutention lourde, mais du coup, ça voulait dire mettre les tire-fonds depuis le dessous, et de toute façon monter le châssis pour mettre les supports de roues. Donc, tant pis : on monte tout à l’envers, et je trouverais bien quelques collègues costauds pour venir retourner ça un midi. Ca ne fera que 200 kilos maximum…

2 commentaires »

  1. Bonjour,
    J’ai un coup de coeur pour ton blog pour 2 raisons;
    Peut etre pourras-tu m’aider dans mon projet de construction d’une roulotte et bien que je m’interesse au micro crédit pour les mêmes raisons de liberté,individuelle, de reconnaissance et de partage, tu m’as permis de découvrir KIVA. Je ne parle pas bien l’anglais mais je regarderai de plus près le site avec Google translate rapidement.
    Aujourd’hui, je cherche des docs sur les chassis roulotte bois écologique. Pour info, je travaille avec mon fils dans la construction à ossature bois, la charpente et la couverture.
    Je veux construire une roulotte de 10m*3.40m sur chassis bois lamellé collé
    Est-ce une bonne idée ?
    J’ai vu ça et là sur le web que le chassis métal était conseillé pour des roulottes grande longueur;
    Est-ce un avis partagé et pour quelle raison ?
    Je te remercie par avance de la réponse que tu voudras bien m’apporter.

    Bien cordialement

    Omalanp

    Commentaire par Pom Alan — 30/04/2012 @ 7:06 | Réponse

  2. Waouh ! 34 m² !!! Ca, c’est de la roulotte… Du coup, je pense qu’il sera effectivement obligatoire de partir sur un chassis métallique. Pour équilibrer, les porte-à-faux devront être d’à peu près 2 mètres, et donc un écart entre essieux de 6 mètres. C’est beaucoup, et je pense qu’il faudrait une énorme section en bois pour tenir une telle masse. Donc oui, personnellement, je dirais qu’on est obligé de partir sur du chassis métal pour cette dimension.

    J’espère que tu reviendras poster des nouvelles de cette roulotte.
    Et… très content de t’avoir fait découvrir Kiva ! Ils méritent d’être plus connus.

    JP

    Commentaire par jpgouigoux — 30/04/2012 @ 9:00 | Réponse


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :