Blog de JP Gouigoux

23/02/2010

Préparation des découpes pour construction du châssis

Filed under: Roulotte — jpgouigoux @ 10:27

L’étape suivante a consisté à réaliser les découpes dans les bastaings pour pouvoir assembler le châssis croisé.

DSC_0199

On laisse un petit 50 centimètres pour la terrasse, et on divise en gros par 4, en tenant compte bien sûr du décalage pour le montant. Ca permettra d’avoir l’arrière occupé par le lit, et que les fenêtres se retrouvent à peu près au milieu de l’espace restant, en les plaçant entre les montants 2 et 3.

Schema

Vu que les bastaings n’ont pas toujours la même taille, il est important, pour être bien ajusté, de bien regarder l’épaisseur à chaque fois en fonction pour bien définir la découpe. Vu que la scie circulaire n’arrive pas au fond, on découpe des deux côtés, puis on finit à la scie à col de cygne. Ensuite, sur les côtés des bastaings, je fais à la défonceuse, et comme je ne peux pas traverser, un bon coup de masse pour faire sauter le carré, et on fait la finition avec le ciseau à bois. Excellente idée de ma Belle ! Moi, j’étais parti pour tout faire (ou plutôt tout lui faire faire) à la râpe à bois.

DSC_0200

Vu qu’on était un peu fatigués (on a passé le savon noir sur le Tadelakt une bonne partie de la journée et ça use bien), ça ne tombait pas si mal qu’il pleuve à nouveau. Bref, on laisse comme ça pour l’instant, et à mercredi prochain (Vivent les RTT).

20/02/2010

Mise en place des bastaings pour construction de la roulotte

Filed under: Roulotte — jpgouigoux @ 7:46

Toute première étape de la roulotte, ce samedi après avoir fait du Tadelakt (oui, on aime bien avoir plusieurs chantiers en même temps) : mise en place des bastaings dans le jardin. Difficile choix de l’emplacement, qui doit satisfaire les enfants, la cliente principale, et accessoirement celui qui passera la tondeuse autour.

Ensuite, on pose sur parpaings les deux bastaings principaux, en ajustant à peu près aux dimensions des plans et en calant bien tout ça à niveau. Pour une fois, on a eu de la chance, et tout s’est mis de niveau correct en remplaçant juste un des parpaings par des plaques de bois. La chance serait-elle au rendez-vous ? La réponse est non, car la pluie démarre juste après…

DSC_0198 Note : se méfier de la proximité des arbres, car les coulures peuvent faire noircir le bois de bardage, en fonction des essences. Et il est toujours désagréable d’entendre des branches taper contre les murs quand il y a du vent.

18/02/2010

Réception de matériaux pour la roulotte

Filed under: Roulotte — jpgouigoux @ 7:36

Tout le bois pour la roulotte est arrivé. Sympa, les gens de Réseau Pro, surtout Fanche, qui se souvient bien de nous et nous accueille en demandant des nouvelles de la roulotte à chaque fois qu’on va chercher du matos. Il semble que le projet de construire une roulotte ne soit pas aussi commun que je l’avais imaginé.

Vu que la grue ne pouvait pas approcher plus, on s’est retrouvé le soir à rentrer le bois dans le garage, alors qu’il caillait et que la journée au boulot avait déjà été longue. Nous n’avons finalement pas ployé sous le bois des bastaings, et tout tenait dans le garage, spécialement débarrassé pour l’occasion. Heureusement que les vélos sont accrochés en l’air avec des poulies, sinon c’était juste.

DSC_0192

Bastaings de 75×230, en 4,50 mètres pour les deux barres principales du chassis, clin en Red Cedar (super promo), et toutes les plaques au fond, OCB et contre-plaqué principalement. Le parquet et le lambris (châtaigner) ont été mis au grenier, vu qu’on ne va pas les utiliser tout de suite.

DSC_0194

Il y a aussi des chevrons pour le toit, sachant que les montants, ça sera de la récupération de l’ancienne cabane à moutons de la maison.

Bref, comme dirait notre livreur, il n’y a plus qu’à…

Propulsé par WordPress.com.